Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Photo 2Dès l’âge de 8 ans je chantais déjà dans les soirées familiales. Mon beau sapin, L’Eau vive et le Voleur de pervenches étaient à l’époque mes grands succès !

A l’âge de 12 ans, en 1964, j’ai commencé à m’intéresser vraiment à la musique. Avec l’arrivée des groupes québécois et américains et surtout les groupes anglais dont assurément les Beatles, j’ai capoté musique.RG3

En janvier 64, je m’inscris à des cours de guitare pour apprendre Les portes du pénitencier. En avril, je participe à un concours d’amateurs dans mon quartier. Lors de cette prestation, deux autres jeunes chanteurs en duo des chansons de Lionel&Pierre : Guy et Michel. Le gérant de l’orchestre, qui accompagne les amateurs pour cette soirée, nous remarque et pense à une association avec un autre musicien et sa fille qui chante quelques chansons. Il fournit : instruments, habits et contrats. Le groupe Les Étoiles filantes est né. Il fera des spectacles de l’automne 64 à l’été 67.

RG2A l’automne 67, les garçons recommencent un groupe : Les Marquis qui se produiront partout en province sous mes directives. Les discos mobiles font alors leur apparition et annoncent la fin du règne des orchestres. gés près de la vingtaine, les copines et les études prenant de plus en plus de place, le groupe se dissout au printemps 69.

À l’été 69, je vends ma guitare Gibson et mon ampli Marshall contre une guitare acoustique. De ce jour jusqu’en 1993, je jouerai pour mes enfants dans le bain, qui ont été mon plus fidèle auditoire.

RG5En octobre 93, trois des quatre garçons se réunissent et forment un groupe de musique rétro : Les Crooners. En 1995, le nom du groupe est changé pour Les Légend’Airs. Plusieurs musiciens sont changés autour de Guy et moi-même qui restions fidèles à notre passion. Après quelques contrats déficitaires. Le groupe est dissous à l’automne 99.

RG4Au début de l’année 2000, je me procure un logiciel de musique midi et commence à pratiquer avec mon ordinateur. Les organisations de soirées et de bars sont plus limitées en budget et les groupes de plusieurs musiciens ont des difficultés. La mode est le chansonnier avec son ordinateur; ce qui peut donner le même rendement à un tarif plus bas. Au cours de l’année 2002, j’essaye d’effectuer quelques contrats chez des amis. Je répète la même chose en 2003. En 2004, je réalise que mes pièces sont montées de façon inadéquate. Au cours de l’année, je prends des cours de montage de musique en midi. De novembre 2004 à avril 2005, je retravaille toutes les pièces de mon répertoire pour obtenir la qualité que je rêvais.

Depuis le printemps 2005 j’ai effectué plusieurs contrats et à chaque fois, les gens sont très satisfaits de ma performance. Vous pouvez consulter la liste des contrats que j’ai effectués dans les derniers mois dans la rubrique Activités.

____________________________________________

Contactez-moi 418.780.7258

Contactez-moi 418.780.7258

 

 Un musicien versatile

Avec un répertoire de plus de 400 chansons, dont près de 220 pour la danse sociale sur la musique des années 60, environ 80 douces mélodies de chansonniers francophones et anglophones de divers époques, au-delà de 50 de style country anglophone et enfin quelques 50 blues et rock-blues. Répertoire complet disponible sur demande.

info@rogerguillemette.ca